Protection de la nature nous comptons tous sur nourriture, eau douce et des moyens de subsistance

Berbice oriental - Courantyne

Guyane

ÉCOUTE
Utiliser des écouteurs pour optimiser l’expérience
Image © Pete Oxford/iLCP
Son © Brian O’Shea/Macaulay Library at the Cornell Lab of Ornithology
Image © Pete Oxford/iLCP
Son © Brian O’Shea/Macaulay Library at the Cornell Lab of Ornithology

 Écosystème précédent

 Écosystème suivant

Le nom Guyane dérive d’un mot de la langue autochtone qui signifie « Terre d’eau abondante ». Ces paysages, tels que les marécages de la région nord du Rupununi, offrent des moyens de subsistance et de transports aux communautés indigènes. Les rivières et les lacs du pays abritent également des espèces en voie de disparition, telles que la harpie féroce, le caïman noir, l’arapaïma et le jaguar. Cependant, ces écosystèmes sont menacés par les pratiques minières destructrices et l’érosion causée par la déforestation.

 

Protéger les écosystèmes naturels essentiels comme celui-ci

Rejoindre les milliers de personnes comme vous qui se sont mobilisées pour protéger la nature, sans laquelle nous ne pouvons pas vivre.