Déforestation à Madagascar : des analyses pour des solutions adéquates
 
 
des analyses pour des solutions adéquates

La déforestation a été toujours un problème majeur de l’environnement à Madagascar. Les suivis des conditions de la surface de la terre et de ses changements sont essentiels pour la gestion de ce problème environnemental. Disposer de données fiables relatives à l’évolution de la couverture forestière serait donc primordial si on veut résoudre ce problème et mieux gérer les ressources forestières.


Premières analyses

En 2000, Conservation International a commencé à analyser le changement de la couverture forestière à Madagascar. Des méthodes novatrices minimisant les risques d’erreurs, trop fréquents dans l’évaluation des changements utilisant les images satellites, ont été utilisées. Les statistiques de déforestation au niveau national entre 1990 et 2000 ont été publiées.

Une mise à jour de cette analyse a été effectuée en 2005. Différents ONG malgache se sont alignés aux différentes étapes de réalisation, de l’analyse des images aux validations des résultats finaux. Pour la première fois, des statistiques détaillées sur la déforestation au niveau national et régional, allant jusqu’aux communes, ont été recueillies.


Evolution des déforestations connues

Ces études ont permis  de savoir les pertes en forêts durant les 15 dernières années. Ainsi,  Madagascar était couverte de 9.7 millions d’hectares de forêts naturelles en 2000. Il ne restait que 9.5 millions d’hectares en 2005. Le taux de déforestation a enregistré une baisse. S’il était de 0.83 pour cent par an (soit environ 80.000ha par an) entre 1990-2000, il est devenu 0,53 pourcent par an (soit environ 50.000ha par an) entre 2000-2005.

De telles activités aident à l’élaboration de politique et de stratégies pour lutter contre les déforestations.

Suivant cette optique, Conservation International compte remettre à jour les données sur la couverture forestière pour l’année 2010, et espère faire une mise à jour régulière toute les 5 ans.