Conservation communautaire
 
 

La préservation des ressources naturelles ne peut se faire sans les communautés locales. CI apporte sa contribution pour les soutenir. Renforcement de capacité, appuis financiers, leurs sont octroyés.

Les communautés locales sont les premiers concernés à la conservation de leurs environnements. Leur quotidien dépend de la pérennité et de la santé des forêts, des lacs, des rivières, de la mer. Une dégradation du milieu naturel aura toutes ses répercussions sur leur vie. Différents programmes et projets sont mis en œuvre par CI pour apporter des appuis à ces communautés locales. Entre autres : appuis financiers, appuis techniques, renforcement de capacité, appui aux stratégies de développement tourné vers l’économie verte, … Et ceux-ci se font à travers différents programmes


Le programme NODE, un programme inédit

Dans sa volonté d’impliquer la communauté dans la conservation, de pourvoir un bénéfice économique à la population locale et afin d’inciter une économie basée sur les activités de conservation, Conservation International Madagascar a mis  en œuvre une approche originale à travers le Programme d’octroi de petites subventions appelé "NODE". Ledit Programme offre des appuis financiers aux associations à base communautaire, leur permettant d’entreprendre des activités contribuant à la fois à l’atteinte des objectifs de conservation et à l’amélioration de la subsistance des promoteurs.


Le projet TOKANTRANO SALAMA

Le projet TOKANTRANO SALAMA intègre trois thèmes : Santé-Population-Environnement. Il vise à favoriser l’accès de la population dans des zones riches en biodiversité aux services de la Planification Familiale, de l’Eau Potable, de l’Hygiène et de l’Assainissement et à appuyer l’éducation environnementale dans ces zones.


L'écotourisme communautaire

Parmi les sites à hautes potentialités biologiques et écologiques des Forêts Denses Humides de l’Est de Madagascar, quelques lots de forêts de 100 à 2500 Ha ont été transférés aux communautés riveraines pour  des usages traditionnels.  Si les contrats de gestions ont duré  trois années renouvelables, de 2001 à 2010, les nouveaux contrats renouvelés peuvent s’étendre entre 10 et 20 ans selon les réalisations en conservation et en gestion par ces communautés de base. Aujourd’hui, ces communautés, ayant reconnues  la valeur de ces patrimoines et obtenues les savoir-faire et les capacités de gérer durablement ces ressources naturelles, envisagent de nouveaux outils de gestion afin de mieux les valoriser tout en bénéficiant durablement de leur valorisation.


GROOVE

L’USAID (United States Agency for International Development) a confié au Groupe QED LLC  (Quod Erat Demonstrandum)  le projet “Knowledge-Driven Microenterprise Development”(KDMD), pour 5 ans. Ceci grâce à sa connaissance du développement des micro-entreprises. Dans ce projet, le groupe QED est chargé d'administrer un programme de subventions intitulé  «Nouveaux partenaires dans le développement de la chaîne de valeur ». Conservation International est mandatée par ce groupe pour développer cette approche à Madagascar.