Intro Photo Large

Remove this module

Section Info

EditPhoto Title:Pactes de Conservation
EditPhoto Description:Gestion des Aires Protégées
EditImage Url:/global/madagascar/PublishingImages/ci_71289335.jpg
EditImage Description:Malagasy Farmer
EditPhoto Credit:© Cristina Mittermeier
EditPhoto RenditionID Small:5[Optional]
EditPhoto RenditionID Webkit:6[Optional]
EditPhoto RenditionID Medium:7[Optional]
EditPhoto RenditionID Portrait:8[Optional]
EditPhoto RenditionID Large:9[Optional]

Contrat signé entre CI et une Communauté de ​Base (COBA), un « pacte de conservation » permet d’opter pour la conservation, de protéger les ressources naturelles, en échange de bénéfices pour les communautés. Ces bénéfices sont négociés et conditionnés à la réalisation d’objectifs de conservation, tels l’arrêt des activités destructrices de l’environnement et des pressions,la réalisation du suivi de la biodiversité.

Pour mieux s’approprier des enjeux de la conservation et mettre en oeuvre de manière effective les plans d’aménagement et de gestion durable des ressources naturelles au niveau local, une approche participative est indispensable. Le pacte de conservation en est une. Ce contrat vient en complémentarité aux transferts de gestions existants dans les « unités locales de gestion » des nouvelles aires protégées, en l’occurrence celles des corridors Ankeniheny-Zahamena (CAZ) et Ambositra-Vondrozo (COFAV). Il donne l’opportunité de fournir des renforcements de capacités dans le domaine technique, organisationnel, et institutionnel, mais fournit aussi des motivations aux communautés locales.

Cette approche a été initiée pour la première fois à Madagascar en 2007 sur dix communautés locales à Maroseranana, district de Brickaville et dans le district de Vondrozo. Elle se poursuit actuellement sur 35 autres communautés incluses dans les aires protégées de CAZ et COFAV. CI travaille en partenariat avec des ONG locales qui assurent l’accompagnement continu des communautés dans la mise en oeuvre de cette approche. Dans COFAV, CEDII, Accademis, Miaradia et Sahala sont les partenaires qui collaborent avec CI. Jusqu’en juin 2012, vingt COBA reparties dans trois Secteurs du corridor seront bénéficiaires de ces appuis : 17 COBA des Secteurs Ikongo Nord et Ikongo Sud, Région Vatovavy Fitovinany et 3 COBA du Secteur Ambalavao, Région Haute Matsiatra.

A long terme, cette approche peut devenir un outil d’aide dans la distribution des revenus procurés par les actions de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et la Dégradation (REDD) vers les communautés locales.